lundi 29 avril 2019

À l’abordable !




Il y a cette robe. Je l’ai payée 2€. Je l’ai raccomodée réhabilitée, avec patience et fébrilité. Ceci car elle avait 1 ou 2 trous minus, et no more bretelles. C’est un tulle de coton, rebrodé de pois ovales bleus. Elle m’évoque évidemment Chanel. Et même Haute Couture. Qui ne songerait pas à Coco en l’avisant.
Ceci pour dire. Que le rêve est à la portée de petit porte monnaie. Le rêve c’est ce que l’on projette sur. Le rêve c’est ce que l’on imaginaire sur. Et cela devient réalité. Il suffit d’y croire. Comme un mythomane. Je crois à mes propres chimères vestimentaires, à ces oniriques truqués. Sans illusion, car cette robe, si je la considère et vénère Chanel, elle devient Chanel, légitimement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire