dimanche 28 avril 2019

Comment ça marche




La démarche…
Penser se mouvoir, penser comment faire ses pas, c’est un des privilèges de l’humain et de ses deux pattes. L’équilibre n’étant pas acquis, “apprendre à marcher” étant une aventure, tous les coups sont permis, et ne sont pas gravés dans le bitume.
Comment l’on se meut, est aussi révélateur de comment l’on va vers, vers la vie. Si c’est à reculons, si c’est en traînant, si c’est en se dépêchant, à grandes enjambées, ou petites lapées. 
J’ai toujours tenté que ce soit en avançant, en allant de l’avant, (parfois même je me pousse entres les omoplates dans mon imaginaire, pour m’entraîner), comme un roulement de tambour.

Les chaussures, ces ancres, sont (souvent) la première chose que je choisis au matin. Quels piédestaux me donneront du courage / de l’entrain / de la rapidité / de la légèreté. Sur quels socles je souhaite affronter/accueillir ce jour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire